Les villes genevoises font valoir l’importance de leur rôle pour le bien-être collectif

22 novembre 2021

Communiqué de presse 20 novembre 2021

L’Union des villes genevoises (UVG) – forte de deux nouveaux membres avec l’adhésion des villes du Grand-Saconnex et de Versoix-, a consacré son Assemblée générale ordinaire aux enjeux urbains du Canton de Genève. L’UVG invite à une meilleure prise en compte des villes dans la conduite des politiques publiques et la concertation institutionnelle.

A Genève, 15 des 45 communes du canton sont des villes (selon les critères de la Confédération, définis par l’Office fédéral de la statistique) et regroupent 85% de la population. Comme toutes les communes, les villes jouent un rôle essentiel dans de nombreuses politiques publiques et délivrent des prestations concrètes au bénéfice de la population. Les villes ont toutefois des charges spécifiques, liées au caractère particulier du monde urbain. Pour documenter ces enjeux et nourrir ses réflexions, l’UVG a commandé deux études, à paraître prochainement.

Les huit villes membres de l’UVG souhaitent affiner leur analyse des charges de ville-centre, c’est-à-dire des prestations qui bénéficient également à d’autres communes – comme c’est le cas par exemple dans les domaines de la culture, du sport ou de la sécurité – alors que ces charges sont peu ou pas financées par les contribuables bénéficiaires d’autres communes. Une première étude a été menée sur ce sujet ces deux derniers années et une nouvelle étude qui portera sur les charges spéciales (dites de type A) a été mandatée par l’UVG pour 2022. Pour les villes ces charges sont supérieures à la moyenne de celles supportées par les autres communes, du fait de besoins particuliers ou plus marqués pour certaines prestations de la population urbaine et en lien avec le profil de celle-ci, notamment dans les domaines du social et de l’aménagement urbain.

Actuellement, l’assiette fiscale n’assure pas une répartition équitable de ces charges sur l’ensemble des contribuables genevois-e-s. Les membres de l’UVG souhaitent que la contribution des villes dans le canton de Genève soit reconnue à sa juste valeur et que le poids réel supporté par les villes se traduise également, de manière proportionnelle, en termes de concertation institutionnelle et de pouvoir décisionnel.

L’UVG a la ferme volonté de porter la voix des villes et demande qu’elles soient reconnues comme partenaires de plein droit. Désireuse de travailler de manière constructive avec tous les acteurs et toutes les actrices concerné-e-s, en particulier avec le Canton et l’Association des Communes Genevoises, l’UVG entend que les transferts de charges du Canton vers les communes s’accompagnent de transferts de compétences, d’une gouvernance adaptée et d’une fiscalité permettant de faire face à ces nouvelles compétences, sur la base d’une concertation effective.

A l’occasion de son Assemblée générale, l’UVG a pris acte du rapport d’activité 2020-2021 et donné décharge au Comité sortant, ainsi que procédé à l’élection du nouveau Comité. Conformément aux statuts, celui-ci comprend un-e représentant-e par ville membre. Le Comité est dorénavant composé de Sami Kanaan (Genève, président), Maryam Yunus Ebener (Onex, vice-présidente), Gian-Reto Agramunt (Vernier, trésorier), Laurent Jimaja (Grand-Saconnex, membre), Sonja Molinari (Carouge, membre), Salima Moyard (Lancy, membre), Nathalie Leuenberger (Meyrin, membre) ; Versoix désignera ultérieurement son ou sa représentant-e.

Villes genevoises – Faits et chiffres

15 des 45 communes genevoises sont des villes

85 % de la population genevoise habite dans ces villes

90% des emplois sont concentrés dans les villes

L’Union des villes genevoises

L’Union des Villes Genevoises (UVG) regroupe à ce jour huit villes membres, sur une base volontaire, toutes les villes du canton qui comptent plus de 10 000 habitant(e)s et/ou une densité de plus de 1500 habitant(e)s au km2.

Les membres

Carouge                   22’536 habitant-e-s   25’675 emplois
Genève                    203’856 habitant-e-s 186’620 emplois
Grand-Saconnex      12’378 habitant-e-s   12’151 emplois
Lancy                        33’989 habitant-e-s   19’560 emplois
Meyrin                      26’129 habitant-e-s   23’190 emplois
Onex                        18’933 habitant-e-s    4’661 emplois
Vernier                       34’898 habitant-e-s   20’547 emplois
Versoix                      13’281 habitant-e-s    4’315 emplois

Sources : habitant-e-s STATPOP 2020 (OFS), emplois STATENT 2018 (OFS).

Définitions

Charges ville centre : Prestations fournies par le centre, dont les usagers externes profitent sans en indemniser totalement le coût, soit le phénomène dit de débordement (spillovers).

Charges appelées « A » : Issu de l’allemand : Auszubildende (personnes en formation), Arbeitslose (personnes au chômage), Arme (personnes à l’assistance), Alte (personnes âgées), Alleinstehende (Familles monoparentales), etc. Dépenses supérieures à la moyenne cantonale en faveur de la propre population en raison de caractéristiques structurelles, notamment la fonction de centre et la structure démographique.